Portraits #6 Mohamady


Mohamady
Mohamed Ibrahim est entré à l’Alliance en 2005. Il entretient les locaux et les espaces extérieurs. Si vous passez à l’Alliance un jour de récolte, vous vous verrez offrir fruits ou légumes dont il aura suivi avec soin la croissance. Portrait.

Bonjour Mohamady, vous travaillez à l’Alliance et vivez dans le quartier qui porte son nom… cela signifie quelque chose?

Je suis en permanence à l’Alliance, même lorsque je ne travaille pas! Parce que je veille sur l’Alliance même sans être dans le bâtiment. J’aime mon travail, qui crée quelques jalousies parce que d’autres aimeraient être à ma place. Je suis heureux d’être à cette place et je ne suis pas du genre à rechigner devant l’effort.

Vous avez aussi été étudiant à l’Alliance !

Oui, ça m’a apporté beaucoup car je ne savais ni lire ni écrire, je n’ai pas été à l’école. Je ne pensais pas qu’il était possible, ici, d’avoir des cours d’alphabétisation*. Je suis étonné de pouvoir me débrouiller maintenant, je peux même discuter avec les wazoungous [les étrangers] !

Qu’est ce que vous aimez dans votre travail ?

J’adore planter, prendre soin des plantes. Je viens de Mramani, où je travaillais la terre. J’ai ça dans ma mémoire. En arrivant ici, en voyant les bouts de terrain, j’ai voulu y mettre quelque chose. Ce sont des songes pour le moment mais avec le projet de jardin de l’Alliance je vais pouvoir planter d’autres choses.
J’aime aussi beaucoup les animations de la bibliothèque pour les petits, quand je peux je viens y assister parce que j’y apprends beaucoup de choses.

Et lorsque vous n’êtes pas à l’Alliance, que faites-vous ?

Quand je ne travaille pas je prie, je passe du temps avec ma famille. Je donne des coups de mains aux voisins et aux amis aussi, pour leurs travaux de bricolage. Je reste actif !

*L’Alliance Française de Mutsamudu propose des cours d’alphabétisation pour adultes, assurés par l’association Naipenda.