Portraits # 3 Agathe


10487031_851800991497075_1162661751_n
Agathe Maes a 25 ans et vient de Lille, en France. Cette jeune professeur de français langue étrangère (FLE) termine cette année son Master 2 en Didactique des langues et des Cultures à l’Université de Lille 3. Elle enseigne à l’Alliance Française de Mutsamudu pendant 4 mois.

Bonjour Agathe, vous venez d’intégrer l’équipe pédagogique de l’Alliance et avez tout juste débuté une session de cours où vous encadrez les niveaux A2 junior, B1.2 junior et A2 adultes. Quelles sont vos premières impressions sur Anjouan ?

C’est super ! Très animé. J’ai du plaisir à déambuler dans les rues où il y a toujours une petite animation. C’est très authentique !

Pourquoi avez-vous choisi de venir aux Comores ?

Pour la chaleur et les palmiers ! Sérieusement, je n’aurais jamais pensé visiter les Comores et suis friande de découvertes. Petite, j’ai passé plusieurs saisons en Tanzanie chez les Massaïs, plus tard j’ai découvert l’Espagne, la Hollande, le Maroc, le Brésil. Partir dans une zone tropicale, africaine, avec des cultures différentes ça fait rêver.

Qu’est ce qui vous a amené à l’enseignement ?

J’ai toujours aimé transmettre ce que je sais, j’éprouve un véritable besoin de partager mes connaissances. Ca m’a conduit à donner des cours de batterie, de guitare ou enseigner l’alphabet arabe.

Vous parlez arabe ?

J’ai des notions d’arabe, de swahili également qui me servent ici. Je parle également couramment anglais et espagnol et un peu portugais, hollandais et hébreu.

Quand vous n’êtes pas dans une classe, qu’aimez-vous faire ?

J’aime la musique, la poésie – ça me transcende. Et puis… discuter, les animaux, la nature, les rêves ! Je suis également animatrice titulaire du BAFA – Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (1). Devenir animatrice a été une révélation. Je n’étais pas très confiante en l’avenir avant cette formation, j’y ai découvert un moyen d’agir pour changer le monde, en commençant par la jeunesse.

Et à l’Alliance, que souhaiteriez-vous apporter ?

Je suis très attachée aux méthodes communicatives, actionnelles. Je pense que l’on apprend mieux en apprenant réellement ensemble : la cohésion du groupe est très importante à mes yeux, tout comme le rôle moteur que peut jouer le projet, qu’il soit individuel ou collectif. J’espère réussir à lancer de nouvelles dynamiques de classe et sensibiliser mes nouveaux collègues à ces méthodes. J’exploite beaucoup le jeu, le dessin, les chants dans mes cours. Il doit nous être donné de rêver à une école meilleure !

Quels sont vos rêves à vous ?

J’aimerais monter une ferme pédagogique. Un endroit qui tiendrait lieu d’école primaire tout en accueillant des étrangers en séjour linguistique. Placer l’apprentissage dans un contexte réellement actionnel, dans un environnement naturel, où apprendre le champ lexical du corps se ferait en préalable à une séance de yoga par exemple.

(1) Le BAFA est un diplôme qui permet d’encadrer des jeunes et des enfants pendant leurs vacances.